STATISTIQUES


Au Québec, normalement, 1 personne sur 10 souffre d’insomnie chronique, et maintenant avec la pandémie, les études indiquent que cela pourrait être de l’ordre de 30 à 40% de plus (voir l'étude). Et au Canada, chez les personnes de 65 ans et plus, 1 sur 4 consomme des somnifères. Mais attention, si vous prenez une médication pour dormir depuis longtemps.

Si vous prenez un sédatif-hypnotique depuis longtemps, vous êtes :

  • 5 X plus à risque d’avoir des problèmes de mémoire et de concentration;
  • 4 X plus à risque de vous sentir fatigué pendant la journée;
  • 2 X plus à risque de faire une chute et de subir une fracture (hanche, poignet);
  • 2 X plus à risque d’avoir un accident au volant de votre voiture;
  • plus à risque de développer des problèmes de pertes urinaires et 50 % plus à risque de développer la maladie d’Alzheimer.
  • (Cara Tannenbaum et l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, 2014)

«L’insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent et touche une grande partie de la population de manière situationnelle, récurrente ou chronique. (C.M. Morin, C.L. Drake, A.G. Harvey, et al., « Insomnia disorder », Nature Reviews Disease Primers, 1, 2015, p. 15026)

Un suivi sur 10 années, de 1517 adultes âgés de 60 ans et plus, a démontré que le taux d’incidence de la démence et des décès, toutes causes confondues, sont plus élevées chez les participants ayant une durée de sommeil de moins de 5 heures.
(Ohara et al, 2018)

Il y aurait deux fois plus de risque d’être victime d’un incident cardiaque au cours des 20 prochaines années chez des hommes de 50 ans et plus, dormant 5 heures et moins par jour.
(Moa Bengtsson, 2018)